menu

News

Le mot est une expérience

posted in Uncategorized by

STUDIO TRE est ravie de vous accueillir sur son blog. Aujourd’hui, nous espérons vous captiver autant que le lieu (et les mots) dont nous avons choisi de vous parler : le Japon.

C’est avec le mot « Aimaina », qui signifie « aux contours nuancés, flous, qui laissent place à l’interprétation », que Ōe Kenzaburō, prix Nobel de littérature en 1994, décrivait son pays. La langue et la culture japonaises sont ainsi étroitement liées.

Les mots sont un moyen d’exprimer la complexité et la richesse de la pensée de celui qui les utilise. Toutefois, c’est l’interprétation qui leur donne du sens.

Le charme de cette langue repose sur la nécessité de comprendre le non-dit et de lire entre lignes afin de saisir ce que l’interlocuteur veut réellement dire. Il faut donc posséder une très grande expérience et une connaissance approfondie afin de pouvoir ne serait-ce que commencer à tenir une simple conversation.

Il est des mots qui expriment de véritables expériences. Des mots qui n’ont pas de traduction. Des mots qui existent uniquement au Japon.

En voici quelques-uns :

  • Komorebi : l’effet particulier de la lumière du soleil lorsqu’elle passe à travers les feuilles fines et légères des arbres ;
  • Shibumi: la beauté discrète. Il s’agit de l’immense raffinement qui se cache derrière un aspect ordinaire et commun ;
  • Aware: la sensation aigre-douce que l’on ressent lorsqu’on vit un moment d’une grande beauté, que l’on sait éphémère et destiné à disparaître rapidement ;
  • Wabi-Sabi: accepter sereinement le cycle naturel de la vie et de la mort, en étant conscient du caractère passager des choses ;
  • Hanami: la tradition millénaire japonaise qui consiste à apprécier la beauté de la floraison des arbres, en particulier celle des cerisiers.

STUDIO TRE, consciente du poids des mots et de leur signification, a toujours fait appel à des traducteurs de langue maternelle, car chaque mot est important !

04 Apr, 19

 

 

À lire aussi