menu

News

Guitare, maman, pyjama et café : les mots universels qui n’ont pas besoin de traduction

posted in Uncategorized by

Savez-vous, ami(e) de STUDIOTRE, qu’il existe, dans le monde, certains mots qui n’ont pas besoin d’être traduits pour être compris ? On les appelle les « mots universels » et leur signification est comprise indépendamment de la position géographique, de la langue et de la culture.

Les chercheurs ne sont pas encore parvenus à déterminer clairement les raisons pour lesquelles ces mots ne changent pas (ou ne changent que très légèrement) d’une langue à une autre, mais il est tout de même intéressant de tenter d’enquêter sur leur origine.

Pyjama 

Pendant la colonisation de l’Inde, les Anglais commencèrent à porter le pajama, un pantalon large que les Indiens portaient attaché autour de la taille ; par la suite, ils importèrent également dans leur langue le terme qui désignait ce vêtement.
Le mot pajama se retrouve également dans le basque pijama et dans le gaélique irlandais pitseámaí ; nous trouvons bijama en arabe, pizsama en hongrois et pijama en espagnol et en portugais.

Café 

La plupart des langues ont hérité le mot kahve (qui, à son tour, provient de l’arabe qahwa) du turc : pour certaines langues, le « v » a été remplacé par un « f » (par exemple en français : café) alors que pour d’autres, le « a » a été remplacé par un « o » (par exemple en anglais : coffee). Voilà pourquoi il suffit de connaître trois mots (et leur son) pour commander un café dans le monde entier. Ces trois mots sont les suivants : kofi, kahve et kava.

Maman 

Du coréen (eomma) au tchèque (mami), de l’italien (mamma) au slovaque (mamicka), le mot « maman » est pratiquement similaire dans toutes les langues. Selon le linguiste Roman Jakobson, ceci se produit car, lors des étapes du développement du langage, les sons « ah » et « mmm » font partie des premiers sons que les bébés découvrent de façon naturelle puisqu’ils sont les plus faciles à reproduire. Ainsi, l’association de ces deux sons serait à l’origine du mot maman.

Guitare 

Pour retracer l’origine du mot guitare, nous devons remonter le temps et retourner à la période où le terme tar désignait l’ancêtre de cet instrument en persan et en sanscrit, pour arriver à l’époque où le mot tar se transforma en kithara en grec, en gitara en arabe et par la suite en guitarra en espagnol, jusqu’à se répandre dans plusieurs autres langues du monde entier (par exemple : gitara en polonais, gitaar en néerlandais, chitarra en italien, etc.).

 

Si vous connaissez d’autres mots universels, partagez-les avec nous sur notre page Facebook : http://bit.ly/STUDIOTRE-Facebook

30 Oct, 19

 

 

À lire aussi