menu

News

À la découverte des mots inventés par les enfants

posted in Uncategorized by

Le 20 novembre est la Journée internationale des droits de l’enfant. Ce même jour de l’année 1989, l’Assemblée générale des Nations Unies a officiellement adopté la Convention ONU relative aux droits de l’enfant.

Un texte particulièrement important pour STUDIOTRE. En 40 ans, nous avons participé à différentes initiatives visant à préserver le bien-être et la sécurité des enfants en soutenant, par exemple, les associations Rise Against Hunger Italie (http://bit.ly/STUDIOTRE_RiseAgainstHungher) et AROP Onlus (http://bit.ly/STUDIOTRE-Arop-Onlus) et en nous associant au projet « Bambini in sicurezza » (Enfants en sécurité) (http://bit.ly/STUDIOTRE-bambini-in-sicurezza).

Pour célébrer cette journée, nous avons décidé de consacrer notre article de blog aux mots inventés par les enfants. Ces mots ont été recueillis il y a quelque temps par Repubblica.it dans une interview au cours de laquelle quelques instituteurs de Bologne étaient interrogés.

Giupino : lorsque l’on dort sur le ventre, le contraire de supino en italien, qui signifie « sur le dos ».

Tirogigante : un stagiaire homme (tirocinante en italien), très grand (gigante), qui aide l’instituteur.

Fermaforo : le feu rouge (semaforo rosso) qui arrête les voitures (du verbe fermare qui signifie « arrêter »).

Pratiole : les roulades (capriole) réalisées sur la pelouse (prato).

Umoria : le mélange parfait entre humour (umorismo) et joie (allegria).

Cattivori : les animaux qui, en plus d’être carnivores (carnivori), sont également « méchants » (cattivi).

Spappolenta : la consistance un peu molle de certains aliments.

Saponosa : l’eau savonneuse (sapone).

Caldoloso : le contraire de frileux (freddoloso).

Allegrante : une personne qui transmet de la joie (allegria) et met les autres de bonne humeur.

Spazzicadenti : un nouvel objet à mi-chemin entre la brosse à dents (spazzolino) et le cure-dent (stuzzicadenti).

Pigiamarsi : mettre son pyjama.

Mi coperti : l’abrègement de « est-ce que tu peux me couvrir (mi copri) avec une couverture (coperta) ? ».

Et vous, ami(e) de STUDIOTRE, connaissez-vous d’autres mots inventés par les enfants ?
Partagez-les sur notre page Facebook ou envoyez-nous un e-mail (marketing@traduzionistudiotre.it).

20 Nov, 19

 

 

À lire aussi